MAUX D’OREILLES ET BOURDONNEMENTS Les Maux d’oreille ont des origines

MAUX D’OREILLES ET BOURDONNEMENTS Les Maux d’oreille ont des origines et des causes très diverse

MAUX D’OREILLES ET BOURDONNEMENTS  Les Maux d’oreille ont des origines et des causes très diverse
MAUX D’OREILLES ET BOURDONNEMENTS Les Maux d’oreille ont des origines et des causes très diverse
s. Entre autres, l’otite est une inflammation qui peut toucher différentes zones de l’oreille. Elle peut être externe, moyenne ou interne suivant l’endroit du conduit auditif touché. Dans tous les cas, la douleur est vive et peut même s’accompagner d’une baisse de la capacité auditive de la personne. L’otite externe est souvent la conséquence d’un refroidissement, d’une visite à la piscine, d’un furoncle ou d’une différence de pression atmosphérique (plongée, avion). Quant à l’otite moyenne, elle apparaît suite à une rhinopharyngite, une grippe ou une angine. Dans ces cas, ce sont les germes présents dans la gorge qui pénètrent dans l’oreille par la trompe d’Eustache. Mais on peut également souffrir de bourdonnements d’oreilles (ou acouphènes). Ce sont des grésillements ou des sifflements qui ne proviennent pas de l’extérieur. Bien que très gênants, ils sont rarement graves (mais il vaut toujours mieux consulter). Ils peuvent survenir suite à la présence d’un bouchon de cérumen, d’une sinusite, d’un trouble musculaire local, le l’arthrose cervicale, de l’encombrement de la trompe d’Eustache, du vieillissement, etc… CONSEILS : • Essayez d’avaler, cela vous aidera à soulager la douleur. Si cela vous est pénible, buvez… le résultat sera le même. • En avion, mâchez un chewing-gum. Les mouvements de la mâchoire aident les trompes d’Eustache à se débloquer. • Pour la même raison, le fait de bailler est efficace, de même que sucer des bonbons. • Si vous êtes à très haute altitude ou en avion, pincez-vous le nez et soufflez comme si vous deviez vous mouchez. Cela aura pour effet d’égaliser la pression à l’intérieur et à l’extérieur de l’oreille. • Lors de vos voyages en avion, dormez de préférence au début du voyage et non pendant la descente. En effet, en dormant, vous avalez moins souvent. Vos oreilles ne peuvent ainsi suivre les changements de pression lors de la descente. • Si vous aimez la natation, nagez en surface et non sous l’eau car la pression y est moindre. • Si vous constatez un écoulement ou une brusque perte d’audition, il faut consulter sans tarder. • Dormez assis, vous éviterez ainsi la congestion des trompes d’Eustache. C’est pour cette raison que les enfants cessent de pleurer lorsque vous les prenez dans vos bras… et non par caprice ! • Essayez le coussin chauffant posé sur l’oreille douloureuse : c’est vraiment efficace ! • « L’otite des piscines » est due aux bactéries contenues dans l’eau. Pour prévenir ce mal, ne nettoyez pas vos oreilles 1 ou 2 jours avant d’aller nager car vous enlevez la « cire » dont votre oreille a besoin pour se protéger. • Lorsque vous nettoyez vos oreilles, évitez d’aller en profondeur. Occupez-vous seulement de l’oreille externe. REMÈDES : • La chaleur apaise les douleurs aux oreilles. Protégez-vous si vous devez sortir. Chez vous évitez les courants d’airs froids et restez au chaud. • Faites chauffer un peu d’huile pour bébé à la température du corps et imbibez-en un coton tige que vous placerez dans votre oreille. • Traitez avec un sèche-cheveux : mettez sur une position de température peu élevée et disposez-le à environ 50 cm de votre oreille. Dirigez l’air chaud vers le conduit auditif. • Voici le truc des hôtesses de l’air : prendre un gobelet en plastique (surtout pas en verre), y placer un gant ou un linge imbibé d’eau, mettre au micro onde quelques secondes (attention à la chaleur !!!), posez ensuite le gobelet sur votre oreille. • NE PAS utiliser les gouttes auriculaires sans avis médical car elles sont contre indiquées en cas de perforation du tympan. • Contre les oreilles bouchées, mettez avant de vous coucher une demi-cuillère à soupe d’huile d’olive sur une petite boule de coton et introduisez-le dans l’oreille. Le matin, rincez avec du jus de citron. Après 4 ou 5 jours, si l’oreille est toujours bouchée, faites quelques injections d’eau tiède avec une petite poire (pas le fruit bien entendu). Attention : Traitement interdit en cas de tympan perforé ! • Lors d’une consultation téléphonique, un médecin conseille de chauffer quelques gouttes de jus de citron, d’en imbiber un bout de coton et de placer celui-ci dans l’oreille douloureuse. • Contre les bourdonnements d’oreille, il faut en déterminer la cause avant de penser à traiter. Le mieux est de consulter votre médecin qui vous indiquera quoi faire. Pour en savoir encore bien davantage, rendez-vous sur notre site : www.bioleven.be Inscrivez vous a notre newsletter et recevez le guide immunité ici: https://www.bioleven.be/


Laissez un commentaire
Related News
Menu principal
Cart
Close
Back
Account
Close